La guerre perdue d'Algérie

ISBN 9782-35759-051-9

Nouveau produit

La guerre perdue d'Algérie

Charles Ceccaldi-Raynaud

Avant-propos : Sadek Sellam

Collection Les fourmis rouges dans nos sommeils
série cinquantenaire des indépendances

Plus de détails

25,00 € TTC

Remise sur la quantité

QuantitéRemiseVous économisez
2 5% Jusqu'à 2,50 €

En savoir plus

La guerre perdue d'Algérie

Charles Ceccaldi-Raynaud

Avant-propos : Sadek Sellam

Collection Les fourmis rouges dans nos sommeils
série cinquantenaire des indépendances

Selon l’origine du mot, l’Algérie est une île. Au nord, les plaines liquides. Au Sud, les plaines de sable. Infini des mers, infini des terres, infini de la violence. Algérie berbère, Algérie romaine, Algérie hilalienne, Algérie française hurlée sur trois longues, deux brèves ; Al- gérie algérienne. Retour triomphant du croissant impé- rieux, après l’astre romain et l’étoile chrétienne. Une guerre achevée, une autre commence. La haine jaillit de toutes les profondeurs d’un Vésuve de fanatisme sauvage. On est tenté de maudire. Mieux vaut ne pas souhaiter le pire. Nos mœurs empruntent des chemins plus paisibles. En Algérie, ni trêve, ni débat. Une fois encore, dans son histoire, elle fait penser au récit de Virgile sur la chute de Troie. De maison en maison, la violence et la mort pé- nètrent par le fer et par le feu. Mais au-dessus des toits ef- fondrés, on aperçoit le grand ciel paisible et serein.

Charles Ceccaldi-Raynaud, 1994

Pourquoi un nouveau témoignage ?


Plus d’une centaine d’auteurs éminents consacrent
leurs excellents récits à la guerre d’Algérie. On peut pen-
ser que tout a été dit. Alors, quel besoin de dire encore ?
Jamais tout n’est dit. Les événements violents ne se ré-
vèlent totalement que plus tard.
J’ai vu à l’œuvre, d’assez près, un gouvernement socialiste et
des gouverneurs socialistes. J’ai été témoin d’espoirs, de re-
culs, d’impuissances, imposés par la guerre.
Mon témoignage tente d’expliquer les événements, à un
moment où le cinquantenaire de l’indépendance et la com-
mémoration de l'insurrection remettent l’Algérie dans l’ac-
tualité.
Le projet de musée de l’histoire coloniale, s’il est réalisé,
témoignera de la conquête de l’égalité, par les algériens
musulmans. Pas d’égalité sans lutte, sans souffrance et sans
courage.


Charles Ceccaldi Raynaud

Table des matières

Avant-propos........................................................................9
1 - QUE FAIRE ?..............................................................25
La France n’a jamais su ce qu’elle voulait faire
de l’Algérie............................................................................27
Un pas vers l’intégration,
un pas vers la colonisation.............................................27
Un royaume arabe...........................................................28
Retour aux hésitations....................................................29
1954-1956 : Le Comité des six
et les divisionnaires. ...........................................................30
1er novembre 1954 : le Comité sait ce qu'il veut........30
Les autorités n’ont pas vu venir les évènements.........32
Les divisionnaires............................................................33
Malaise à Paris, trublions à Alger.................................35
2 - LA LOGIQUE DE GUERRE......................................41
Les forces en présence ........................................................43
L'impuissance de cinq gouvernements........................43
La toute-puissance des colons.......................................46
Les politiques et la doctrine..........................................50

Pas de lettre à Guy Mollet
Je lui ai envoyé Williams Lévy en juin 1956 porteur de
plusieurs remarques écrites...........................................53
Mes critiques....................................................................53
Le refus de Guy Mollet de modifier son triptyque.....54
Une polémique journalistique quotidienne................56
La guerre d'Algérie est-elle gagnée ?............................60
Position sur le problème algérien.....................................61
La conférence d'Albert Camus......................................61
Jacques Chevallier : un libéral.......................................68
La dissolution de l’O.A.S. : ............................................74
un petit rôle pour Chevallier.........................................74
Les attentats de l'extrème droite...................................76
L’attentat contre le Général Salan le 16 janvier 1957. 76
L’assassinat de l’avocat Pierre Popie
le 25 janvier 1961............................................................78
3 - MA RÉSISTANCE À ALGER
Les assasinats ciblés et l'affaire Zeddour..........................81
Résistances au camp de Béni-Messous ...........................83
Arrivée de plusieurs Européens à Beni-Messous.......87
Deux démissions.............................................................90
Les assassinats ciblés,
les assassinats manqués......................................................94

Maurice Audin, Larbi Ben M’Hidi, Ali Boumendjel,
Abane Ramdane, Ali la Pointe... Henri Alleg............94
Visite de Madame Alleg au siège de la fédération .....95
S.F.I.O. d’Alger.................................................................95
La disparition de Maurice Audin.................................99
L'affaire Zeddour...............................................................103
Manipulation
et guerre psychologique des militaires...........................108
Visite de Madame Bedouniche, épouse d’un nationa-
liste algérien porté disparu..........................................108
4 - LES ANNÉES D'ILLUSION ....................................111
En Algérie, la France n’est plus une République...........113
La guerre d'Algérie sous le gouvernement
de Pierre Mendès-France et sous celui d’Edgar Faure.116
Deux erreurs : la dissolution du MTLD
et la nomination de Jacques Soustelle........................117
Autres massacres : 20 août 1955.................................121
Mendès France ou Guy Mollet ?.................................124
La chute de Mendès-France........................................125
La politique algérienne de Mendès-France ............126
Soustelle devient un ultra............................................129
Le départ triomphalement organisé de Soustelle.....130

La guerre s’intensifie sous les gouvernements de Guy
Mollet, de Bourges-Maunoury et de Félix Gaillard.....134
Sous le gouvernement Guy Mollet du 1er février 1956
au 13 juin 1957..............................................................134
Qui est Guy Mollet ?.....................................................135
Pour les Européens le collège unique,
c’est l’indépendance......................................................137
L’arrivée de Guy Mollet à Alger.......................................140
La soirée des tomates le 6 février 1956 à Alger.............140
De 1956 à 1958
Les années de l'illusion.....................................................142
La démission de Mendès-France................................143
Le congrès de la Soummam et le détournement de
l'avion transportant les dirigeants du F.L.N..............144
La durée de la guerre inquiète la métropole
La réalité de la torture..................................................146
L’exécution d’un jeune français condamné à mort
choque la population métropolitaine........................148
L’intensité de la répression
n’entraine pas le cessez-le-feu......................................150
La SFIO et l'Algérie..........................................................153
Une délégation de l’Internationale
socialiste hostile à la politique de la S.F.I.O
en Algérie.......................................................................153
Le gouvernement du Front Populaire........................153
Mon adhésion à la fédération S.F.I.O. D'Alger.........156
Un héros algérien : Williams Lévy.............................158

L'internationale socialiste............................................160
Le proconsul Robert Lacoste......................................164
Nouveaux succès de la dixième division parachutiste du
Général Massu
Quelle est la situation militaire ?.....................................167
La plate forme du F.L.N...............................................167
L'arrestation de Yacef Saadi 24 septembre 1957.......169
L’arrestation de Ben M’Hidi :
le 5 mars 1957 Membre du C.C.E...............................173
5 - COUP D'ETAT MILITAIRE......................................175
Le coup d'Etat militaire du13 mai 1958 et le retour au
pouvoir du Général de Gaulle.........................................177
Salan prend en main les destinées
de l’Algérie française.....................................................178
Le Comité d’Alger occupe la Corse............................179
De Gaulle réclame les pouvoirs de la République....180
La fraternisation................................................................181
Premières difficultés avec les militaires..........................185
6 - LE GÉNÉRAL DE GAULLE :
LES DISCOURS ET LES ACTES...................................189
Discours de Brazzaville le 30 janvier 1944....................191
L'ordonnance d'août 1944................................................193

Discours du 16 septembre 1959
sur l'autodétermination et le collège unique.............194
Discours du 4 novembre 1960
sur l'Algérie algérienne.....................................................197
La conférence de presse du 11 avril 1961, en faveur de
l'indépendance de l'Algérie qui coûte plus cher, qu'elle
ne rapporte.........................................................................199
7 - LE COUP D’ÉTAT MANQUÉ
ET LES NÉGOCIATIONS..............................................205
Le Général Salan
et les généraux du coup d'état manqué
Le coup d’état manqué
du 22 avril 1961.................................................................207
Pré-négociations et négociations sous l'autorité
du Général de Gaulle........................................................210
Les pré-négociations.....................................................210
Les négociations............................................................212
8 - LA GUERRE EST FINIE, LE DÉPART..................215
Guerre finie, guerre perdue.............................................217
Les grands colons ont vendu leurs biens et ont quitté
l’Algérie avant l’exode....................................................217La guerre d'Algérie est finie
Quel en a été le prix en vies humaines ?....................218

La guerre d'Algérie est finie
Quel en a été le prix en vies humaines ?....................218
Plusieurs dispositions des accords d'Évian
n'ont pas été appliquées...............................................219
L'Organisation Armée Secrète
et la guerre franco-française ...........................................221
Les journées du 19 au 26 mars 1962..........................221
La naissance de l’O.A.S.................................................222
Les excès de l'O.A.S......................................................226
Négociation O.A.S.- F.L.N. .........................................229
Condamner toutes répressions
et d’abord celle du 17 octobre 1961 à Paris...............233
La répression après l’indépendance...........................236
Une Algérie riche
Un peuple algérien pauvre...........................................236
L'exil et l'humiliation........................................................239
Les Européens d'Algérie..............................................239
L'exil................................................................................240
L’humiliation.................................................................244
9 - J'AI ÉCHAPPÉ À LA MORT
PROGRAMMÉE DES PARACHUTISTES..................247
L'arrestation manquée......................................................249
Le départ en facteur..........................................................253
Éléments bibliographiques..............................................259

Avis

Donnez votre avis

La guerre perdue d'Algérie

La guerre perdue d'Algérie

La guerre perdue d'Algérie

Charles Ceccaldi-Raynaud

Avant-propos : Sadek Sellam

Collection Les fourmis rouges dans nos sommeils
série cinquantenaire des indépendances

17 autres produits dans la même catégorie :