Enfumades, Mazouna résiste dans la nuit coloniale

ISBN 978-2-35759-042-7

Nouveau produit

Enfumades

Mazouna résiste dans la nuit coloniale,

Benali Boukortt

série Centenaire anticolonial,

collection Les fourmis rouges dans nos sommeils

Plus de détails

15,00 € TTC

Remise sur la quantité

QuantitéRemiseVous économisez
2 5% Jusqu'à 1,50 €

En savoir plus

Enfumades

Mazouna résiste dans la nuit coloniale,

Benali Boukortt

série Centenaire anticolonial,

collection Les fourmis rouges dans nos sommeils

Préface de Boufeldja AIDI

Introduction de Chekib Abdessalam

Inscrit dans l'histoire coloniale de l'Afrique du Nord et de l’Ouest au 19e siècle, cet ouvrage posthume est une relation de faits de guerre et de résistance qui se sont déroulés dans la ville historique de Mazouna et dans la région des monts du Dahra au Maghreb central. Benali Boukortt rappelle les destructions, les incendies, les pillages et l'extermination, par enfumade perpétrée et répétée dans les grottes où se réfugiaient hommes, femmes, enfants et troupeaux des Ouled Riah. Il analyse les inepties du discours officiel et retrace l’extraordinaire résistance des tribus dirigée par le héros Bou Maâza, chef de la guérilla populaire du Dahra et de l’Ouarsenis.

Originaire de Mazouna, Benali BOUKORTT (1904-1983) milite aux Jeunesses Communistes dès 1924, puis au P.C.A. (Parti Communiste Algérien) dont il sera Secrétaire Général jusqu'en 1939. Il rompt avec le stalinisme lors du Pacte germano-soviétique, rejoint le P.P.A. (Parti du Peuple Algérien) dès 1941 où il collabore au journal clandestin « l'Action Algérienne ». Il militera ensuite au M.T.L.D. Il est déporté trois ans au Sahara à Beni-Abbés. Arrêté à nouveau en 1957, libéré la même année, il sera contraint à l'exil jusqu'en 1962.

Présentation

 Cet ouvrage posthume s'inscrit dans l'histoire coloniale de l'Algérie durant la conquête de l'Afrique du Nord au 19e siècle. Il s'agit plus précisément de la relation de faits de guerre et de résistance qui se sont déroulés dans la ville historique de Mazouna et dans toute la région des monts du Dahra. Traditionnellement prospère, elle construit sa réputation depuis l'antiquité par son rôle déterminant dans le milieu culturel, économique et commercial. 

Son passé est aussi glorieux que dramatique. En effet, Mazouna compte parmi les villes qui ont fortement résisté aux différentes invasions et occupations étrangères. 

Affaiblie par la dynastie des Mérinides qui l'isolent complètement du reste de la région du Dahra, puis persécutée par les chevaliers de l'inquisition ibérique, après le déclin de la Régence d'Alger et des villes administrées par l'autorité ottomane, Mazouna n’échappe pas aux massacres commis par les armées de l'Empire colonial français. 

Ce présent volume se veut un témoignage de l'héroïque résistance de la population « mazouniene » face à la barbarie de la razzia coloniale, qui caractérise la période de 1844 à 1845. Il relate les destructions, les incendies, les pillages et l'extermination, à grande échelle, par enfumade perpétrée et répétée dans les grottes où se réfugiaient hommes, femmes, enfants et troupeaux. 

Ce récit se propose aussi d’affronter, de confronter et d'analyser le discours officiel sur ces faits et relate avec précision les différents évènements liés au combat et à la guérilla populaire menée par Bou Maâza et au soulèvement des tribus et des communautés, notamment, Ouled Younes, Ouled Ben Abdallah, Ouled Riah, Béni Zeroual, Ouled Khelouf, Achachas, Béni Zentis, Béni Ouragh, Ouled El Abbes, l'ensemble des tribus arabes et imazighen du Dahra, ainsi que les grandes tentes liées aux Hachem, Ouled Sliman et Sbil. 

Entre mythe et réalité, expansion et rivalités, une résistance continuelle généralisée mène aux massacres de 1945 et à l'une des plus meurtrière des guerres d'indépendance du 20e siècle. 

Cet ensemble de pages, manifeste incontestablement la bravoure légendaire des combattants de la région : Mazouna, qui demeure la perle du Dahra, résiste dans la nuit coloniale.

                                           Z. A.

Chercheur en littérature comparée.

Avis

Donnez votre avis

Enfumades, Mazouna résiste dans la nuit coloniale

Enfumades, Mazouna résiste dans la nuit coloniale

Enfumades

Mazouna résiste dans la nuit coloniale,

Benali Boukortt

série Centenaire anticolonial,

collection Les fourmis rouges dans nos sommeils

17 autres produits dans la même catégorie :